La dysplasie des hanches et la patella luxation

La dysplasie des hanches : La dysplasie des hanches, communément surnommé HD, pour Hip Dysplasia en Anglais, est plus souvent évoquée dans le milieu canin que félin. Or les chats peuvent eux aussi être affectés par cette pathologie. Il s’agit d’une malformation héréditaire de l’articulation de la hanche, impliquant plusieurs gènes. Le cotyl, cavité accueillant la tête fémorale, n’est pas assez profonde. La tête du fémur ne s’insère donc pas correctement dans l’articulation, s’ensuit des frottements et une dégénérescence du cartilage, élément indispensable au bon glissement de deux surfaces osseuses l’une sur l’autre. Progressivement, le cartilage s’use puis disparaît, laissant les surfaces osseuses en contact direct, provoquant des douleurs lors des mobilisations de l’articulation. En effet, l’orgaganisme est incapable de recréer du cartilage une fois celui-ci disparu. Il tente malgré tout de pallier au manque en produisant plus de matière osseuse aggravant du même coup le problème (arthrite). Un chat dysplasique exprime rarement les souffrances engendrées par cette maladie. La boîterie est souvent absente. Une forme de dysplasie légère peut totalement passer inapperçue chez un chat. Suite à une observation attentive, on constatera, néanmoins, qu’un chat atteint d’une forme relativement sévère de dysplasie, se mobilise avec plus de précautions qu’un chat indemne, voire évite de sauter. Un programme de dépistage est proposé dans différents pays (USA, Suède, Suisse). Il recommande de tester les chats reproducteurs avant de les utiliser dans un programme d’élevage, en vue de limiter les problèmes de dysplasie dans la race. Il vise à définir la fréquence de cette pathologie chez le Maine Coon. …